Le Jardin du Mékong, province de Ben Tre

Table de matières

Le jardin du Mékong: le plaisir de séjourner dans un jardin tropical

Le jardin du Mékong est une maison d’hôtes où le mot accueil prend tout son sens. Nous allons vous présenter Vinh, il a 33 ans et est né ici, dans la maison de famille au sud du Vietnam. Vous en apprendrez davantage sur cette maison et surtout, ce superbe jardin!

Où se trouve cette maison d’hôtes?

 Le Jardin du Mékong se trouve dans la province de Ben Tre, district de Cho Lach. Le Mékong coule à proximité et l’on se trouve résolument hors des sentiers battus, entre deux bras du fleuve.

Pour mieux vous situer les lieux, il faut rouler trois heures depuis Ho Chi Minh-Ville et 2 heures pour Can Tho. A l’est: la ville de Ben Tre (35 km) et sa voisine My Tho. Un pont les relie. A l’ouest, la ville de Vinh Long (20 km) au bord du Co Chien, un bras important du Mékong. Il faut d’ailleurs prendre le ferry un peu avant d’arriver à Vinh Long pour une courte traversée! J’ai un scoop: en 2027, un pont remplacera le ferry pour rallier les deux rives.

Ce qui nous marque tout de suite en arrivant, c’est la gentillesse de l’accueil, et le jardin ! Ce n’est pas gênant d’arriver de nuit, il y a un certain plaisir à deviner le jardin et à penser que l’on s’en prendra plein la vue en découvrant les couleurs le lendemain!

Après avoir partagé un jus de fruits, Vinh nous emmène à nos bungalows. On passe de petits ponts, on perçoit le gazouillis de l’eau qui coule gentiment. Une bonne nuit nous attend dans cet Eden.

A l’origine, le projet de deux cousins…

Khanh et Vinh sont cousins. Il y a dix ans, ils ont eu envie d’entreprendre ensemble autour de deux objectifs concomitants. 

D’une part, utiliser la maison familiale et le terrain à bon escient. D’autre part, se lancer dans un projet qui participe à améliorer les conditions de vie des habitants aux alentours en créant une activité liée au tourisme. Il n’y avait alors quasiment pas d’offres d’hébergement dans ce coin de nature préservée. 

Proposer des chambres en maison d’hôtes séduirait certainement les voyageurs en quête d’authenticité. En tout cas, c’est le pari que Khanh et Vinh ont décidé de relever! Leur intention était d’utiliser les matériaux locaux tels que le bois, les feuilles de coco, la brique, et de construire progressivement les bungalows. 

Au début, l’activité a démarré avec trois constructions seulement. Aujourd’hui, la famille propose 10 chambres réparties en 7 maisonnettes. Voilà la petite histoire du Jardin du Mékong: une histoire de famille avant tout, et le souhait d’accueillir des voyageurs dans un cadre magnifique.

Comment s’organise cet hébergement dans le delta du Mékong?

Le charme d’un jardin luxuriant

Le jardin et les bungalows ont été aménagés sur un espace de 5 000m2, le terrain des grands-parents maternels. Il n’y avait rien au départ, c’était une friche. Certains longaniers sont plus âgés que Vinh lui-même! 

Vous réaliserez assez vite que le jardin d’ornement a nécessité beaucoup de travail. Ici tout pousse à tel point que 2 fois par mois, il faut faire une taille des arbres et arbustes. Le nettoyage simple du jardin: un peu chaque jour.

Les poissons chats et poissons à oreilles d’éléphants élevés dans le vivier : Vinh nous confie que la famille n’en a jamais mangé, ça leur ferait bien trop mal au cœur! Ils nagent là accolés à la cuisine depuis une dizaine d’années et Vinh s’y est attaché. Ils sont nourris avec les restes: pain, crêpes, riz, légumes. C’est assez curieux de les voir s’attrouper dès que la porte s’ouvre et attendre leur pitance.

Les bungalows parfaitement intégrés à la nature

Les matériaux, les techniques, tout correspond à ce que la famille sait faire de ses propres mains. Chaque chambre dispose d’une terrasse pour se détendre. Les cloisons sont en bois, la toiture est couverte de feuilles de cocotier. Des chambres spacieuses, certaines communicantes. Si vous voyagez en famille avec des enfants, c’est une option intéressante. Literie confortable, salle d’eau et WC, moustiquaire et ventilateurs équipent chaque chambre pour que le séjour soit des plus agréables.

Et les repas concoctés au jardin du Mékong?

Le petit déjeuner

Des pavillons de jardin en bois accueillent les espaces repas et détente. Au moment du petit-déjeuner, vous serez servis sur une grande table en bois avec bancs. Qu’est-ce qui vous ferait plaisir? Des œufs, du pain, une soupe traditionnelle ou encore des crêpes? Avec boisson chaude, jus, fruits. La confiture maison était délicieuse!

Les autres repas servis au jardin du Mékong

Nous avons pris un dîner sur place. La famille de Vinh apporte un grand soin à la confection des repas. En passant à table, vous aurez l’exact reflet de la générosité des Vietnamiens, mais en plus, c’est excellent!

Une spécialité? Les banh xeo sont délicieux! Vous savez, ces crêpes salées garnies de pousses de soja, de viande de porc et crevettes hachées? Le lait de coco fraîchement pressé et parfumé au curcuma dans la pâte, c’est une saveur inimitable! Et comme la cuisine est ouverte, vous découvrirez des braseros en terre cuite alimentés par des branches de bois. Des branches de longaniers du jardin, bien sûr! Ces braseros servent au quotidien à la famille du Jardin du Mékong pour la cuisson des aliments. N’hésitez pas à faire les curieux, je suis sûre qu’on vous laissera utiliser la meule de pierre pour moudre le riz.

Comme il n’y a pas de potager, on fait les courses au petit marché local à trois kilomètres. D’ailleurs, la famille propose une activité sur une matinée qui consiste à se rendre ensemble au marché. Vous découvrirez les produits, apprendrez à les choisir. Puis, un vrai cours de cuisine familiale vietnamienne vous permettra de comprendre les différents modes de cuisson et les associations de saveurs.

Pour conclure sur cette maison d’hôtes de Ben tre

Si vous avez envie de découvrir cette superbe région de Ben Tre, je vous recommande de séjourner dans une maison d’hôtes telle que le Jardin du Mékong. La famille apporte un tel soin à cet hébergement et aux repas qu’il serait dommage de passer à côté!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

WhatsApp On discute ?