La pagode de Giac Lam a Hochiminh Ville

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La pagode Giac Lam, construite en 1744, est le plus ancien temple bouddhiste d’Ho Chi Minh-Ville. À ce titre, elle a été classée site historique important par le Département de la culture vietnamien en 1988. Située dans le district de Binh Thanh, la pagode est entourée d’un grand jardin entouré de murs et ornée de statues de dragons mythiques, les gardiens de la protection de nombreux temples ici.

La pagode de Giac Lam

Pagode Giac Lam. À l’intérieur, ce sanctuaire richement décoré comprend trois zones: la salle des cérémonies, la salle de chant et le réfectoire. Ce vaste établissement abrite des images de Bouddha ornées, déclinées de diverses manières, ainsi que de nombreuses divinités taoïstes, chacune dotée d’un autel.

Histoire de la pagode de Giac Lam

Elle a été construite par Lý Thụy Long, né à Minh Hương, au printemps 1744, c’est-à-dire pendant la saison du Nouvel An vietnamien, sous le règne de Nguyễn Phúc Khoát, des seigneurs Nguyễn, qui étaient alors la famille régnante du Vietnam du sud. Les chroniques historiques de Gia Định (qui deviendra plus tard Saigon puis Ho Chi Minh Ville), écrites par Trịnh Hoài Đức, décrivent l’emplacement comme peu développé, avec une végétation dense ressemblant à la jungle. L’endroit était entouré de jardins de fleurs. Dans ses premières années, le temple était un lieu de rassemblement pendant les fêtes de nouvel an et le temple sur la colline avec un point de vue sur les marchés de Gia Định.

pagode Giac Lam
En 1772, Thích Viên Quang, du lignage Lâm tế Zen, devint abbé du temple. À partir de cette date, celui-ci est connu sous son nom actuel, Giac Lam.
Le temple est passé par de nombreuses périodes de rénovation et de reconstruction. La première rénovation notable a eu lieu entre 1799 et 1804, quand Thích Viên Quang autorisa la reconstruction totale du temple. De 1906 à 1909, Thích Hồng Hưng, avec l’assistance de Thích Như Phòng, organisa une seconde rénovation et reconstruction complète du temple. L’histoire de ces rénovations est présentée dans la salle principale du temple.

Source Wikipédia

les statuts de la pagode Giac Lam

Tous les piliers en bois sont décorés de caractères chinois rouges et dorés. La salle de cérémonie est dominée par la grande statue du Bouddha Amitabha, entouré de cinq images plus petites de Bouddha. Le hall principal abrite également «l’autel des neuf dragons» illustrant la naissance du prince Sidharta, futur Bouddha Gotama. Dehors, une nouvelle construction, le stupa de 32 mètres de haut, domine le terrain du temple. Cette structure hexagonale de sept étages contient une relique de Bouddha située au dernier étage.

>> Lire plus : La pagode de Tran Quoc

Pagode Giac Lam vue de cote

Les visiteurs peuvent y monter pour une vue panoramique de la ville. Devant le stupa se trouve la statue blanche de Kuan Yin, la déesse de la miséricorde, sur une fleur de lotus ouverte, symbole de la pureté.

Heures d’ouverture : 05:00 – 12:00 et 14:00 – 20:00 tous les jours.
Adresse: 118 Lac Long Quan, District 3.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp On discute ?