Phnom Penh – La capitale du Cambodge

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

C’est une ville qui vous réservera de belles surprises, entre un dynamisme pétillant et une sérénité ressourçante dans la gentillesse et le sourire de ses habitants. Il est important de visiter cette ville pour comprendre une partie de l’histoire du Cambodge, une histoire tragique au 20ème siècle sur fond de guerre du Vietnam en 1969, de bombardements américains jusqu’en 1973, de prise de pouvoir des khmers rouges incarné par leur leader sanguinaire Pol Pot. La visite de la prison S-21 est éclairante en ce sens. Mais voici d’autres idées de visite, sachant que des agences de tourisme locales sont à votre service pour vous faire visiter la ville et ses environs. Vous pouvez d’ailleurs envisager d’atterrir au Vietnam et de vous renseigner sur les circuits Vietnam Laos Cambodge, les agences vietnamiennes ont des guides francophones qui organisent des voyages hors des sentiers battus très intéressants, pour une découverte plus authentique de ces trois pays et éviter le tourisme de masse.

Que faire, que visiter à Phnom Penh ?

• Découvrir la ville par la rivière : des compagnies maritimes vous proposent une mini-croisière au départ de la Phnom Penh. Commencez par vous promener sur le quai Siso Wath (3 km) puis, le temps d’un cocktail en soirée, ou d’un dîner au fil de l’eau, vous découvrez la ville par la rivière Tonle Sap et par le Mékong.
• Visiter l’île de la soie : l’île de Koh Dach héberge des artisans qui ouvrent leurs ateliers. A 20 minutes du cœur trépidant et bruyant de Phnom Penh, vous mettez le pied dans une oasis de calme, une première découverte de la campagne cambodgienne. Apprenez tout sur la confection de soieries, et pourquoi ne pas passer la nuit chez l’habitant ?
• Découvrir palais et pagodes : Le palais royal est d’une très belle architecture, mise en valeur par les jardins, puis la pagode d’argent, ornée richement. La plus ancienne pagode est celle de Wat Phnom, bâtie au 14ème siècle. Enfin, profitez d’une séance de méditation guidée offerte par la pagode Wat Langka certains soirs et le dimanche matin. N’oubliez pas de venir jambes et épaules couvertes pour pouvoir entrer dans les pagodes, lieux sacrés.
• Découvrir l’histoire, les arts et cultures au Musée national du Cambodge, au Nord du palais royal ; le spectacle de danses du soir vaut vraiment le coup !

Où dormir ?

Si votre projet est un trek en Asie, peut-être cherchez-vous une auberge de jeunesse ou une structure pour backpackers ? Vous trouverez cela en plein cœur de ville, l’ambiance y est festive mais bruyante.
Des maisons d’hôtes se trouvent facilement en centre ville, vous n’aurez aucun mal à trouver votre bonheur sur Internet.
En ce qui concerne les hôtels historiques, le Raffles hôtel Le royal est réputé pour son charme des années 20, son style colonial et luxueux. Mais bien entendu, vous trouverez des hôtels pour tous les budgets ! La climatisation n’est pas un luxe pour bien dormir en période chaude, et une piscine est très agréable. Les agences de voyage locales au Vietnam, Laos, Cambodge peuvent se charger de réserver les hébergements et vous font des propositions pour tous types de séjours. N’hésitez pas à la contacter !

A quelle saison venir à Phnom Penh ?

Concernant le climat, privilégiez les mois de novembre à mars. Les pluies tombent régulièrement en avril-mai, et de août à octobre. De février à juin, les températures sont élevées et, couplées à la pluie, le taux d’humidité dans l’air est élevé et souvent désagréable. Bien entendu, chacun a ses préférences en termes de chaleur, et la pluie n’est pas désagréable en soi, elle fait partie de la vie des Cambodgiens !

2 réponses sur “Phnom Penh – La capitale du Cambodge”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp On discute ?