HOIAN: La ville où les cultures se rencontrent

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Découvrir un carrefour des échanges interculturels

La ville d’Hoian porte en elle quelque chose de vraiment singulier que découvrent les visiteurs lors de leur séjour au Vietnam. Une atmosphère particulière liée à un passé tricoté de différentes cultures, croisées, entrecroisées… Si l’on remonte le temps aux XVè et XVIè siècles, Hoian est connue comme un port à l’embouchure du fleuve Thu Bon. D’ailleurs, la ville porta autrefois le nom de Faifo (« marchands de la mer »), donné par les Français durant la période coloniale. A ce sujet, le jésuite français Alexandre de Rhodes débarqua pour la première fois sur les terres vietnamiennes à Faifo en mars 1626. Il apprit la langue locale et créa un dictionnaire vietnamien-latin-portugais, et une grammaire. En se basant sur ses prédécesseurs, il perfectionna l’alphabet vietnamien en prenant en compte une notation des tons de cette langue.
Naturellement, au fil du temps, la ville voit se multiplier les allées et venues des voyageurs, les échanges commerciaux avec les pays voisins et même avec des pays lointains. La Chine, puis le Japon et plus tard, les pays européens. Au 19ème siècle, l’activité mercantile chuta brutalement à cause de l’envasement de l’embouchure du fleuve qui ne permit plus aux navires d’accéder à Hoian. Paradoxalement, ce fut peut-être une chance pour cette ville qui ne put moderniser son architecture et conserve depuis lors son apparence d’antan.

>> Ça vous intéresse peut être: Hue, ancienne capitale du Vietnam

L’architecture d’Hoian

Ce n’est pas sans raison que la vieille ville est inscrite au patrimoine mondial de l’humanité! En effet, la dynamique d’échanges interculturels née au 15ème  a perduré jusqu’à la fin du 19ème siècle, c’est-à-dire assez récemment pour que l’ensemble soit encore bien préservé aujourd’hui ! Cette tradition a marqué l’aspect de la vieille ville que vous aurez plaisir à arpenter. Si vous participez à un circuit au Vietnam, n’hésitez pas à demander à y séjourner au moins deux jours pour découvrir les différentes influences qui ont dessiné la ville et ses alentours.
Tout d’abord, vous découvrirez que le schéma actuel de la vieille ville est identique à celui de l’époque où Hoian est devenu un port maritime. Un premier axe principal longe la rivière, les axes secondaires lui sont parallèles et perpendiculaires, dessinant des allées d’habitations serrées et de boutiques où dominent le bois et la tuile. Et comme Hoian était très active dans le domaine commercial, les façades des maisons s’ouvraient en boutiques ou étals côté rue. C’est toujours le cas aujourd’hui, de charmantes boutiques aux montants de bois sculptés présentent leurs marchandises alors que, tout comme au 16ème siècle, l’arrière de la bâtisse s’ouvre vers la rivière pour faciliter l’achalandage.
Mais l’architecture est aussi marquée par l’empreinte des différentes cultures qui ont foulé cette terre à travers l’histoire ! Les premiers européens à s’y établir furent les Hollandais et les Portugais. Le célèbre et délicat pont-pagode japonais du 16ème siècle relie les quartiers chinois et japonais. Les négociants fortunés y faisaient bâtir de superbes maisons. Cependant, au 19ème siècle, une insurrection marqua les édifices de la présence Chinoise, les autres populations étant exclues à ce moment-là. Par chance, la ville ne subit pas de destruction durant les conflits du 20ème siècle, d’où son bel aspect actuel.
Pour goûter au mieux les trésors d’architecture et d’histoire d’Hoian, pensez à demander les services d’un guide d’une agence de voyage vietnamienne ! Ils vous permettront d’entrer dans des maisons anciennes et des lieux de culte remarquables, ils vous apporteront les informations nécessaires pour comprendre les multiples facettes d’Hoian.
Ne manquez pas la découverte de cette ville la nuit ! Son charme séculaire prend une toute nouvelle dimension et les diverses influences se jouent les une des autres en un charmant ballet architectural.

>>> Top des lieux à ne pas rater lors de votre séjours au Vietnam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp On discute ?